• 16 Avenue Tahar Ben Achour - 1082 Tunis Mutuelleville, Tunisie
  • +216 28 366 652
  • 16 Avenue Tahar Ben Achour - 1082 Tunis Mutuelleville, Tunisie
  • +216 28 366 652

Ils nous font confiance

Ils nous font confiance

Des bailleurs de fonds nous font confiance et soutiennent nos projets. Nous menons ces projets ensemble, en concertation et en dialogue permanent.

1.SMALL GRANT PROGRAMME (SGP GEF TUNISIE) :

En mars 2019, notre projet de création d’un espace pour la mobilité douce et création d’une piste cyclable est retenu par le Small grant program du PNUD 2019-2021.

Le Programme de Micro Financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) est un mécanisme financier qui vise à trouver des solutions locales aux problèmes environnementaux globaux. Il est exclusivement destiné aux organisations de la société civile (ONG, Associations de Développement, Organisations Communautaires de Base), auxquelles il apporte des appuis techniques et financiers pour l’exécution des projets communautaires, susceptibles de contribuer à la gestion durable des ressources naturelles et à la protection de l’environnement.

Dans ce cadre, notre projet vise à changer les pratiques de mobilité urbaine des citoyens du Grand Tunis et à orienter les décideurs politiques vers l’adoption de la mobilité durable. Pour cela, il est focalisé sur deux axes : l’appui à une municipalité pour la création d’une piste cyclable et la création d’un centre pour le développement de la culture du vélo.

Le projet de piste cyclable est engagé avec la municipalité d’Ariana. Nous apportons un soutien en expertise et études de terrain de faisabilité de piste cyclable, notamment en urbanisme, architecture et sociologie. Nous sommes impliqués dans toutes les étapes du travail de la municipalité et du service technique et nous impliquons les cyclistes de l’Ariana pour tester et évaluer les réalisations.

Le centre appelé « Dar Bisklette » offre des moyens concrets pour permettre aux citoyens d’utiliser le vélo dans leur quotidien grâce à différents services : parkings à vélo, location de vélo, lieu de réparations de vélo, cours de vélo et conseils. Il offre aussi un lieu de sociabilité, d’encouragement, de partage d’expériences, d’informations et de développement d’une culture cycliste (café-vélo ; conférences-débats ; projections de documentaire). Enfin, il est le lieu de création de nouveaux projets innovants (cyclotourisme, projet vélo tandem pour les non-voyants). Plus d’infos sur ce centre dans la rubrique “Dar Biskette“.

L’objectif des deux volets de ce projet est de bouleverser la mobilité dans le Grand Tunis pour aller vers une mobilité durable. Il vise à accentuer considérablement le nombre de cyclistes, notamment des femmes. Il veut générer d’autres projets sur la mobilité douce, convaincre d’autres villes du pays et produire un modèle transposable à l’ensemble des villes du Maghreb.

 

2. FONDS CANADIEN POUR LES INITIATIVES LOCALES (FCIL)

En juillet 2019, notre projet de développement du vélo dans les régions de l’intérieur est retenu par le Fonds canadien pour les initiatives locales (FCIL) pour une durée de 9 mois.

Le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) accorde du financement modeste à des projets de petite échelle qui génèrent d’importants résultats, et ce, dans plus de 120 pays admissibles à recevoir de l’aide publique au développement. Les projets sont planifiés et mis en œuvre principalement par des organismes locaux et sont sélectionnés et approuvés par l’ambassade ou le haut-commissariat du Canada respectif.

Notre projet vise à développer la culture du vélo dans les régions de l’intérieur du pays pour bouleverser les modes de mobilité et agir sur le climat. Pour cela, nous allons donner des interventions théoriques et pratiques dans les lycées et collèges de Jendouba, Kasserine et Kairouan pour sensibiliser les nouvelles générations.

3 défis pour ce projet : intervenir en régions (donc déplacer notre matériel et nos volontaires pour des semaines entières), intervenir dans des établissements publics (donc obtenir l’autorisation du ministère) et motiver autour d’un sujet marginalisé en Tunisie (le vélo, et insérer nos activités dans l’emploi du temps des élèves). Retrouvez tous les détails de ce projet dans la rubrique “Développement du vélo dans les régions de l’intérieur du pays”

 

3. GOETHE INSTITUT

En avril 2019, après avoir été sélectionné fin 2018 pour suivre une formation sur la gestion de projets dans le cadre du programme Houmtek du Goethe Institute, nous sommes sélectionnés pour notre projet de réalisation de parkings à vélos à l’Ariana (avril-septembre 2019).

Le Goethe-Institut Tunis, avec le soutien financier du Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale de l’Allemagne, a lancé en 2018 le projet Houmtek, qui a pour objectif : l’amélioration des espaces publics avec une approche participative à travers l’engagement civique.

Notre projet « Gari Biskletek » s’est tenu de mars 2019 à novembre 2019 en collaboration avec l’Institut Goethe et son programme « Houmtek » qui vise à valoriser la mobilité cycliste dans l’espace public tunisien. Pour cela, il veut offrir aux cyclistes la possibilité de stationner dignement leur vélo dans la ville. Il s’inscrit dans le projet global de Vélorution Tunisie qui est celui de développer la culture du vélo dans les villes tunisiennes.

Le projet consiste en l’installation de plusieurs parkings accroche-vélos à Ariana ville. Ariana est une ville privilégiée car elle compte déjà un nombre important d’usagers du vélo et elle est déjà engagée avec Vélorution pour un projet de piste cyclable dans le cadre d’un partenariat signé en mars 2019.

Les parkings à vélos ont été installés dans des places stratégiques de la ville (mairie, lycée, métro, etc.) le long de la future piste cyclable, places qui ont été définies en fonction d’une étude de terrain et des autorisations accordées par la municipalité. Un concours de design en partenariat avec l’ENAU a abouti à la conception des modèles des accroche-vélos par des étudiants en architecture qui ont ensuite été fabriqués par des artisans locaux. Ce projet a impliqué la communauté puisque plusieurs événements de parades à vélos et soirées de sensibilisation durant le mois de ramadan ont été organisés. Des photos de ce projet dans la rubrique “Pour une Ville Cyclable”.

 

INSTITUT FRANÇAIS DE TUNISIE

Nous sommes toujours impliqués dans le projet soutenu par notre tout premier bailleur de fond l’Institut français de Tunisie qui avait sélectionné notre projet de vélo école dans le cadre du programme PISCCA 2017-2018.

Le fonds PISCCA « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » est un outil à disposition des ambassades des pays où se concentre l’aide publique au développement de la France et permet le financement de microprojets visant à lutter contre la pauvreté et à renforcer les acteurs locaux du développement.

La vélo-école est toujours une grande réussite de Vélorution : chaque semaine nous organisons des séances qui permettent de former 30 personnes. En 2019, nous avons formé 166 personnes, avec une écrasante majorité de femmes.

Ce petit et fou projet doit sa réussite aux passionnés de vélos qui donnent bénévolement de leur temps pour transmettre leur passion. En 2019, il a connu deux évolutions majeures : le passage à la session fixe (les groupes sont les mêmes pour une durée de 6 semaines) et l’ajout d’un cours théorique. En effet, le projet a évolué vers une véritable « école de vélo » en ajoutant des formations théoriques aux cours pratiques (sécurité routière, réparation, etc.) et en créant « L’école du vélo ».

La vélo-école a fêté ses 2 ans en décembre 2019. Chaque mois, pour la pérennisation et la transmission, nous tentons d’inclure des nouvelles personnes dans ce projet en organisant des formations de formateurs à la vélo-école. En 2019, 6 formations de formateurs ont été organisées : 19 janvier, 31 mars, 7 juin, 27 juillet, 15 août, 11 décembre. Des photos de ce projet dans la rubrique “vélo-école”.